Clusters and benchmarks on the dynamics of nanoscience and nanotechnology
  • Français
  • English
Menu principal
Accueil
Nous contacter
Plan du site
Rechercher
Nuage de mots clés
Recherches
Nanotechnologies
Industrie et recherche
Le coin des cartes
Ressources
Glossaires
Bibliographie
Fiches de lecture
Info nano
Liens
 
 
Accueil arrow Industrie et recherche arrow Télécharger le rapport Proximité et développement territorial
Télécharger le rapport Proximité et développement territorial Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Cette page permet d'avoir accès au rapport (Proximité et développement territorial - Industrie et recherche publique à Grenoble à travers le réseau des doctorants en convention CIFRE) ainsi qu'a la bilbiographie utilisée et la table des matières du mémoire. Sont présents : l'introduction, la première partie (Les proximités dans l'analyse du développement territorial), la deuxième partie (L'industrie et la recherche publique à Grenoble à travers le réseau des doctorants en convention CIFRE), la conclusion, la bibliographie et les fiches annexes des entretiens. Les mots clefs principaux de la bibliographie (2ème partie, conclusion et biblio) sont : proximités, développement territorial et local, milieu innovateur, cluster ou District industriel et technologique, processus de spécification, pôle de compétitivité, Grenoble, Minalogic, Minatec, micro et nanotechnologies.
Si vous désirez télécharger ce document, c'est
 

 Visualiser et/ou télécharger le documents pdf :

Couverture du memoire

 

NB : Au regard du nombre assez élevé de téléchargements de ce rapport et afin de respecter le travail engagé pour le produire, si vous l’utiliser merci de préciser la source, ou de laisser un commentaire au bas de cette page. Vous pouvez également nous envoyer un mail avec vos commentaires et le contexte d’utilisation. Cette démarche rendra plus lisible vos propres travaux (par exemple avec la publication sur cette page d’un commentaire), et nous permettra de mieux adapter les contenus du site, tout en étant plus rigoureux pour vos textes si vous citez la source.
 

Bibliographie du mémoire

 

Bibliographie

Abdelmalki L., Doufourt D., Kirat T., Requier-Desjardins D., Technologies, institutions et territoires : le territoire comme création collective et ressource institutionnelle, in. Dynamiques territoriales et mutations économiques, Bernard Pecqueur ed., l’Harmattan, 1996, pp.177-194

Antonelli C., Localized Spillovers and productivity growth – The Italian evidence of technological externalities in the eighties, in. Industrie et territoire les systèmes productifs localises, IREPD, Serie Actes de Colloques, Grenoble, 21 et 22 octobre 1992, pp.359-367

Aydalot P., Trajectoires technologiques et milieux innovateurs, GREMI, Neuchâtel, 1986, 24 p.

Barnes T, L’évolution des styles : de l'analyse spatiale des années 1960 à la culture du lieu années 2000 dans la géographie économique anglo-américaine, in. Économie et culture : Nouveaux enjeux géographiques ?, Revue Géographie et Cultures, n°49, 2004, pp.43-58

Becattini G., Le District industriel : milieu créatif, in. Restructurations économiques et territoires, espaces et sociétés, n°66/67, l’Harmattan, 1992, pp.147-164

Becattini G., Le district marshallien : une notion socio-économique, in. Les régions qui gagnent, Benko G., Lipietz A. (dir.), PUF, 1992, pp.35-56

Beffa J.-L., Pour une nouvelle politique industrielle, Paris, La documentation française (Collection des rapports officiels), 2005, 50 p.

Benko G., Liptiez A., Géographie socio-économique ou économie géographique ?, in. La richesse des régions – la nouvelle géographie socio-économique, Benko G., Liptiez A (dir.), économie en liberté, 2000, pp.9-29

Brenner T., Industrial Districts: A Typology from an Evolutionary Perspective, Max-Planck-Institute for Research into Economic Systems, avril 2000, 16 p.

Benneworth P., Henry N., Where Is the Value Added in the ClusterApproach ? Hermeneutic Theorising, Economic Geography and Clusters as a Multiperspectival Approach, Urban Studies, Vol. 41, Nos 5/6,2004, pp.1011-1023

Bernardy de Sigoyer M., Boisgontier, Grains de technopole, PUG, 1986, 258 p.

Bernardy de Sigoyer M., Boisgontier P., La technopole - une certaine idée de la ville, l'Harmattan, 1996, 254 p.

Bernardy de Sigoyer M., Thivin S., Coopération dans les milieux innovateurs : du réseau étoilé au sociogramme préférentiel, D. Maillat M. Quévit, L. Senn (éds), GREMI/EDES, 1993, pp.75-105

Bergouignan M.C., Carrincazeaux C., Grossetti M., Recherche et territoire, in. Économie proximité, Pecqueur B., Jean-Benoît Zimmermann J.B. (dir.), Lavoisier, Paris, pp.154-183

Bilon-Hoefkens I., Ilon-Hoefkens I., Lefebvre G., L’Innovation dans les régions françaises : première analyse des performances générales et des biotechnologies en particulier, XLème colloque de l’Association de Science Régionale de Langue Française, Bruxelles 1, 2 et 3 Septembre 2004, 15 p.

Blanc C., Pour un écosystème de la croissance, Assemblée Nationale, Rapport au premier ministre, 2004, 81p.

Cariou C., Suire R., Attractivité dynamique des territoires et ancrage des connaissances : La question du cluster « créatif », Workshop « Tic et dynamiques spatiales », Cordes sur Ciel, 7-8 avril 2005, 16p.

Catinat M., Deux piliers de la politique communautaire de promotion de la société de l’information : la libéralisation des télécommunications et le programme-cadre de recherche, in. Politiques industrielles pour l’Europe, Conseil d’Analyse Économique, La documentation Française, 2000, p.488

Cervoisier O., L'approche par les milieux innovateurs : État des lieux et perspectives, Revue d’Économie Régionale et Urbaine, n°1, 2001, pp.153-165

Colletis G., Elements de caractérisation du district technologique, in. Industrie et territoire les systèmes productifs localisés, IREPD, Serie Actes de Colloques, Grenoble, 21 et 22 octobre 1992, pp.359-367

Colletis G., Rychen F., Entreprises et territoire : proximités et développement local, in. Économie de proximité, Pecqueur B., Zimmermann J.B. (dir.), Lavoisier, Paris, 2004, pp.207-230

Colletis G., Gilly J.P., Leroux I., Pecqueur B., Perrat J., Rychen F., Zimmermann J.B., Construction territoriale et dynamiques productives, in. Revue Sciences de la Société N°48, 1999, 20p.

Cumbers A., Mac Kinnon D., Introduction: Clusters in Urban and Regional Development, Urban Studies, Vol. 41, Nos 5/6, 2004, pp. 959-969

Di MÉO G., Une analyse de la contribution des sciences sociales et de la géographie à l’étude des pratiques spatiales, Cahier de la géographie du Québec, Vol.43, n°118, avril 1999, pp.75 a 92

Dunford M., Trajectoires industrielles et relations sociales dans les régions de nouvelle croissance économique, in. Les régions qui gagnes, Benko G. et Lipietz A. (dir.), Économie en liberté, 1992, p.234)

Dupuy C. et Burmeister A., Introduction, in. Entreprises et territoires - les nouveaux enjeux de la proximité, Claude Dupuy et Antje Burmeister (dir.), La documentation française, 2003, pp.27-32

Feldman M.P, Feller I., Bercovitz J.E.L, Burton M.R., University technologie transfert and system of Innovation, in. Institutions and systems in geography of Innovation, Feldman M.P, Massard N., Klumer, 2002, pp.55-77

Garnier J., Proximités lourdes, proximités légères : une trajectoire de l’appareil productif dans l’aire métropolitaine marseillaise, in. Quatrièmes journées de la proximité, l’IDEP, LEST, GREQAM, groupe « Dynamiques de proximité », Marseille, 17-18 juin 2004, 21 p.

Grossetti M., Science industrie et territoire, PUM, 1995, 309 p.

Gumuchian H., Territorialité, partenariat et autre développement, Cahier de la géographie du Québec, vol. 35, n°95, septembre 1991, p. 332-347

Levesque B, Klein J.L., Fontan J.M., Bordeleau D., Systèmes locaux de production : réflexions ynthèse sur les nouvelles modalités de développement régional/local, Cahiers du CRISES, Collection de cas d’entreprises d’économie sociale, Bibliothèque nationale du Canada, 1996, 102 p.

Lipietz A., Le local et le global : personnalités régionales ou interrégionalité ?, in. Industrie et territoire les systèmes productifs localisés, IREPD, Série Actes de Colloques, Grenoble, 21 et 22 octobre 1992, pp.45-65

Maillat D., Du District industriel au milieu innovateur : contribution à une analyse des organisations productives territorialisées, Working paper, IRER, Neuchâtel, 1996, 36 p.

Mangematin V., Massard N., Autant-bernard C., L’influence de l’environnement régional sur la création et la croissance des PME de biotechnologie, Working Paper GAEL 17, 2004, 24p.

Markusen A., Sticky Places in Slippery Space: A Typology of Industrial Districts, Economic Geography, Vol. 72, No. 3, 1996, pp. 293-313.

Marcel M., Essai sur le don. Forme et raison de l’échange dans les sociétés primitives, Année Sociologique, seconde série, 1923-1924. 160 p.

Martin R., Sunley P., Paul Krugman’s Geographical Economics and Its Implications for Regional Development Theory : A Critical Assessment, in. Economic Geography, Volume 72, July 1996, pp. 259-292

Marshall A., Principes d’économie politique, (1890), livres IV, trad. franc. Sauvaire-Jourdan F., 1906, 157 p.

Novarina G., Les acteurs du développement technopolitain : analyse du cas grenoblois, Evelyne Perrin et Michel Perraldi (dir.), Réseaux productifs et territoires urbains : cultures urbaines, marchés, entreprises et réseaux. Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1996, pp. 235-247

Pecqueur B., Le développement local, ed. Alternatives Economiques, 1989, 140 p.

Pecqueur B., Le local et le global : personnalité régionale ou interrégionale ?, in. Industrie et territoire les systèmes productifs localisés, IREPD, Serie Actes de Colloques, Grenoble, 21 et 22 octobre 1992, pp.71-87

Porter M.E., Location, Competition, and Economic Development: Local Clusters in a Global Economy, Economic development qarterly, Vol. 14, n°1, February 2000, p.15-43

Perrat J., Zimmermann J.B., Stratégie des firmes et dynamiques territoriales, in. Entreprises et territoires - les nouveaux enjeux de la proximité, Claude Dupuy et Antje Burmeister (dir.), La documentation française, 2003, pp.27-32

Perroux F., Les espaces économiques, L’économie du 20ème siècle, PUG, Grenoble, 1991 (ed. originale : 1964), pp.159-175

Samson I., L’économie contemporaine en 10 leçons, SIREY, 2004, p.215

Scott A. J., Storper M., Le développement régional reconsidéré, in. Restructurations économiques et territoires, espace et société n°66/67, L’Harmattan, 1991, pp.7-37

 

Rapports et articles :

AEPI, Le nouveau visage de l'Isère, démographie et renouvellement de population, les cahiers de l'Isère, mars 2005 n °15, 85 p.

Bergman E.M, Feser E., Industrial and Regional Clusters: Concepts and Comparative Applications, Regional Research Institute, WVU, http://www.rri.wvu.edu/WebBook/Bergman-Feser/contents.htm, 1999, (consulté le 3/05/2005)

CIADT, Pour une nouvelle politique industrielle : la stratégie des pôles de compétitivité, Matignon le 14 septembre 2004, p.78

Comité National d’Évaluation de la Recherche, Une communauté de recherche, le pôle Grenoblois, La documentation Française, 2003, 135 p.

DATAR, Les systèmes productifs locaux, La Documentation française, Paris 2002

Grenoble-Isère, Minalogic, Les solutions intelligentes miniaturisées, 2004, 216 p.

Le Hunchec Y., Porter M., L'avantage concurrentiel, année 2000/2001,

http://www.cnam.fr/lipsor/dso/articles/fiche/index.html, (consulté le 20/04/2005)

Les Échos, Le modèle grenoblois dédié aux micro et nanotechnologies, 28 fév. 2005, 1 p.

Table des matières

Introduction 

Partie 1 : Les proximités dans l’analyse du développement territorial

1.1  Espace, économie et tissu socio-économique local

1.1.1  Intégration de l’espace en géographie et en économie

  • 1.1.1.1  Les modèles fondateurs           
  • 1.1.1.2  L’analyse de la polarisation : l’espace du « sens »

1.1.2  L’espace de l’économie géographique

  • 1.1.2.1  La théorie centre/périphérie
  • 1.1.2.2  Au croisement de l’école française de la régulation et du courant institutionnaliste anglo-saxon : vers la spécialisation flexible

1.2  Réapparition d’une littérature concernant l’agglomération spatiale et ses développements contemporains

1.2.1  Le renouveau de la géographie économique

  • 1.2.1.1  Le district industriel Marshallien : économies externes d’agglomération  
  • 1.2.1.2  Variations contemporaines des districts industriels
  • 1.2.1.3  L’approche par les milieux innovateurs

1.2.2 Autres courants concernant l’étude des phénomènes d’agglomération spatiale : vers une classification des systèmes productifs localisés 

  • 1.2.2.1 Les Clusters : la compétitivité des territoires
  • 1.2.2.2 Nouvelle économie géographique et géographie de l’Innovation : place à l’Innovation
  • 1.2.2.3 Classer les systèmes productifs localisés

1.3  Comprendre les rapports entre la recherche publique, l’industrie et le territoire : proximités et trajectoires de développement.

1.3.1  Des acteurs ancrés territorialement

  • 1.3.1.1 Le territoire comme outil d’analyse
  • 1.3.1.2 Les ressources spécifiques : une construction de la territorialité

1.3.2  De l’analyse en terme de proximités aux dynamiques de développement

  • 1.3.2.1 Liaisons entre industrie et Université : un système local d’Innovation
  • 1.3.2.2 Proximités et externalités : utiliser les outils d’analyse de l’économie de proximité
  • 1.3.2.3 Processus de développement : l’hypothèse de la spécification

1.4 Conclusions et hypothèses de recherche

 

Partie 2 : L’industrie et la recherche publique à Grenoble à travers le réseau des doctorants en convention CIFRE

2.1 Évolution du lien industrie - recherche à Grenoble :

2.1.1 Grenoble à travers la nouvelle politique industrielle française

2.1.2  Environnement socio-économique du district grenoblois 

  • 2.1.2.1 Situation démographique : une tendance à l’agglomération
  • 2.1.2.2 Industrie et entreprises : autour des TIC 
  • 2.1.2.3 Un pôle universitaire et de recherche publique

2.1.3  Les liens industrie recherche publique à Grenoble : une histoire de longue date

  • 2.1.3.1 De l’hydroélectricité à la microélectronique, ou l’émergence d’une culture industrielle et scientifique grenobloise ?
  • 2.1.3.2 Un exemple de développement endogène : de la ZIRST à l’essaimage en microélectronique
  • 2.1.3.3 De Minatec au pôle de compétitivité Minalogic : un montage complexe pour une plateforme commune

2.2  Doctorants et conventions CIFRE à Grenoble : une présentation de la méthodologie

2.2.1  Les conventions CIFRE : pour quoi faire ?

2.2.2  Échantillonnage des doctorants et technique d’enquête

  • 2.2.2.1 Recueil des données et échantillon
  • 2.2.2.2 La technique d’enquête : l’entretien semi-directif

2.2.3  Présentation et interprétation de la grille d’entretien

  • 2.2.3.1 Le questionnaire : appareil opérationnel de tests des proximités
  • 2.2.3.2 La grille de synthèse ou d’analyse : le premier niveau d’abstraction

2.3  Les proximités au sein du réseau des doctorants en convention CIFRE

2.3.1  Le réseaux des doctorants CIFRE : les proximités en présence

  • 2.3.1.1 Proximité géographique et externalités pécuniaires
  • 2.3.1.2 Proximité organisationnelle, phénomène de district au sein du réseau des doctorants ?
  • 2.3.1.3 Proximité institutionnelle : entre convergence des représentations et externalités territoriales négatives

2.3.2  Synthèse et contrastes : l’hypothèse de la spécification

  • 2.3.2.1 L’ancrage territorial des doctorants : vers une typologie
  • 2.3.2.2 Du territoire des doctorants à la dynamique de spécification

2.3.3  Pistes de recherches : limites de l’étude et perspectives

Conclusion générale
Bibliographie
Table des tableaux et figures
Annexes
Fiches synthèse des entretiens

Introduction du mémoire

Face à la globalisation, en certains lieux se mettent en place des dynamiques de production localisées qui ont pour caractéristique de pouvoir concurrencer des firmes globalisées. Celles-ci illustrent un mécanisme d’adaptation du tissu socio-économique local à des mutations économiques issues de la mondialisation. A l’instar de la Silicon Valley ou de la route 128 à proximité de Boston, l’agglomération Grenobloise fait figure de bon élève grâce en partie à son aptitude à développer des formes innovantes d’organisation de son activité sur son territoire. Pour rendre compte de ces phénomènes, un grand nombre d’approches empiriques ont tenté de formaliser les configurations en partant des effets d’agglomérations. La DATAR a recensé les systèmes productifs localisés français, en labélisant cette configuration d’activité de production en vue de l’institutionnaliser et de lui donner une lisibilité supplémentaire. Plus proche de nous, la politique industrielle qu’est en train de mettre en place le gouvernement français, consiste à identifier les territoires susceptibles d’être reconnus comme « pôle de compétitivité ». A travers ce nom une logique de coopération et de complémentarité inter-firmes et entre les acteurs responsables du développement économique de la zone est promue. Ces deux exemples s’inspirent d’études menées depuis les années 1980 par des universitaires et praticiens du développement, dont les prémices théoriques apparurent avec les districts industriels (Marshalliens, puis dans une version plus actuelle, Italiens). Depuis, différents concepts opérationnels ont émergé suivant les angles d’analyse retenus. Systèmes de production localisés, districts industriels et technologiques, milieux novateurs et Clusters, ont pour trait commun de considérer les effets et le rôle de la proximité comme un acquis (procurant de fait des externalités matérielles ou immatérielles). Toutefois, alors que certaines expériences d’aménagements se sont inspirées de ces concepts pour développer une activité locale, des exemples montrent que la réussite n’est pas assurée. Dans ce contexte, il importe de se demander quel est le rôle de la proximité dans les processus de développement, et comment elle se manifeste (ou pas) sur le territoire étudié ?

 

Dans l’étude qui nous concerne nous retiendrons le point de vue des proximités définies par Colletis et Pecqueur (1999, 2004), ce qui placera les relations entre acteurs dans le cadre de la construction d’un projet de développement territorial. A Grenoble, cette adaptation locale se caractérise essentiellement par une industrie centrée autour de secteurs industriels divers dont une partie au moins est concernée par la haute technologie et la microélectronique. Les entreprises qui la composent entrent alors en « concurrence – coopération » et entretiennent un lien étroit avec la recherche publique. La forme et la performance du district grenoblois relève donc de l’adaptation des réseaux et des systèmes de coordination mis à l’épreuve à travers les activités de production, en réponse aux défis technologiques. Le réseau des boursiers en Convention Industrielle de Formation par la Recherche (CIFRE) illustre tout particulièrement les liens entre industriels, entreprises, avec laboratoires et les organismes de recherche publique. Il relève d’une part d’une logique de recherche d’externalités de connaissance ou technologique du monde industriel et d’autre part de la volonté des étudiants de prendre part à l’activité industrielle locale et de mettre en application le savoir universitaire.
Dans ce cadre, au sein des interactions ancrées territorialement entre l’industrie et la recherche publique qui caractérisent le modèle grenoblois, la conjonction des proximités (géographique, organisationnelle et institutionnelle) au sein des réseaux des boursiers CIFRE, est un facteur explicatif de la réussite du district Grenoblois.
Nous pouvons nous demander si chacun des acteurs du système poursuit un même objectif de développement et s’il s’identifie aux mêmes référents territoriaux ? En effet, ces vues et identifications partagées au sein des réseaux CIFRE participeraient à améliorer la coordination entre les acteurs, la production, et la création d’Innovation. Par la suite il est possible d’envisager une addition de conceptions différentes, voire même antagonistes, qui généreraient des acteurs inclus dans la dynamique du district, face à des acteurs n’y participant pas. L’investigation de terrain consistera donc à repérer quels sont les types de proximités en présence dans le réseau des boursiers CIFRE, avec universités d’un côté et les entreprises de l’autre. En fonction des proximités s’exprimant ou non, il sera possible de déterminer quelle est la trajectoire du développement du tissu socio-économique du district technologique grenoblois.

 

La première partie sera l'occasion de revenir sur les proximités dans l'analyse du développement territorial. Pour cela nous effectuerons une revue de la littérature concernant l'analyse de l'agglomération spatiale (Partie 1). Cette partie sera l'occasion de présenter différentes notions. Nous pourrons voir ainsi quelles sont leurs spécificités, et comment elles s'éclairent mutuellement dans l'objectif complexe de comprendre les dynamiques à l'oeuvre dans les phénomènes d'agglomération spatiale. Nous nous demanderons comment l'espace a été pris en compte chez les économistes d'inspiration néoclassique, pour arriver sur l'espace qui fait sens avec le Perroux. Ce dernier annonce la réapparition d'une littérature concernant l'agglomération spatiale. Nous nous questionnerons sur la nature et la variété des différents concepts que ce courant a égrenés, et sur leur pertinence quant à comprendre les phénomènes d'agglomération spatiale contemporains. Pour enfin arriver à réintroduire l'analyse dans un cadre territorial, en regardant en quoi l'économie de proximité peut être utile dans la compréhension du lien entre la recherche publique et l'industrie, et plus généralement entre les acteurs et le territoire. La seconde partie (Partie 2) quant à elle permettra de mettre en application les outils de l'économie de proximité dans l'analyse des dynamiques de proximité au sein du réseau des conventionnés CIFRE à Grenoble. Cela sera l'occasion de nous questionner sur la démographie de Grenoble, à savoir y a-t-il une tendance à l'agglomération ou pas ? Puis nous nous demanderons comment se caractérisent l'industrie, les universités, et la recherche publique à Grenoble. Cela permettra d'avoir une première idée de la nature de leurs liens. Une fois l'évaluation effectuée, il s'agira de savoir quelle est la trajectoire historique qui a amené à établir cette situation ? Enfin après avoir dressé un tableau du territoire « donné » et des premières formes de l'organisation de la recherche publique et de l'industrie, nous nous demanderons comment s'exercent les dynamiques de proximité au sein du réseau des doctorants CIFRE. Nous nous questionnons ainsi sur la nature des ressources produites et utilisées par les doctorants. Enfin nous regarderons à partir de ces résultats quelle est la trajectoire de développement territorial et la robustesse de l'ancrage local de ces relations.


Tags : institutionnaliste, multiperspectival, organisationnelle, institutionnelle, nanotechnologies, restructurations, territorialement, biotechnologies, clusterapproach, biotechnologie,

Commentaires utilisateurs (0) Fil RSS des commentaires

Aucun commentaire posté

Ajouter votre commentaire



mXcomment 1.0.2 © 2007-2017 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
 
< Précédent   Suivant >
©2006 - 2010 Clusters and benchmarks on the dynamics of nanoscience and nanotechnology